durable

Origines de l'agriculture biologique

L’agriculture biologique est l’agriculture ancestrale traditionnelle depuis des siècles, voire des millénaires dans le monde entier. Une définition assez vague certes, mais c’est ce qui englobe cette pratique ancestrale qui commence à regagner du terrain actuellement. Au début du XXe siècle, les révolutions industrielles, les résultats des recherches scientifiques, et surtout la demande croissante de la population mondiale amenaient les chercheurs à pratiquer l’agriculture conventionnelle, basée sur les rendements et la quantité, et surtout avec l’utilisation des produits chimiques pour booster la production. Ainsi, on peut définir l’agriculture biologique comme de l’agriculture qui n’utilise pas de produits chimiques de synthèse.

Comprendre l’agriculture biologique

L’agriculture biologique est l’agriculture originelle où les productions sont de manière à subvenir les besoins de chaque famille. De ce fait, on y respecte la nature et les sols, les personnes et les écosystèmes via une agriculture durable. Elle s’adapte aux conditions locales, le respect des saisons et du climat, bref, la nature dans sa globalité. Les révolutions industrielles ont des impacts négatifs sur l’agriculture, surtout depuis l’invention et l’utilisation des pesticides, ainsi que tout ce qui peut booster les productions et les rendements. Toutefois, il est tout à fait possible de pratiquer une agriculture bio avec les fruits des recherches et des innovations. Le terme est apparu dans les années 30 et fortement critiqué par rapport à l’agriculture conventionnelle concernant le respect de la terre et de la nature, la liberté des paysans, la place réelle des recherches agronomiques qui au fond détruisent la planète et la santé des Hommes. Une dizaine d’années plus tard, de plus en plus de personnes sont conscientes de l’importance de l’agriculture bio avec les aliments de qualité produits et c’était la base des labels qui perdurent actuellement.

Quid de l’agriculture biologique de nos jours ?

Actuellement, les agriculteurs sont conscients de l’importance de cette agriculture ancestrale avec ses avantages. Certes, la quantité est limitée, mais les aliments produits sont de bonnes qualités, avec des gouts et textures originales, bénéfiques pour la santé et aucune trace de produits toxiques. Puisque les demandes et les besoins ne cessent d’évoluer, les techniques de culture aussi en vont de même. Sans pour autant sortir du concept bio, plusieurs techniques spécifiques sont mises en œuvre pour pérenniser cette agriculture. C’est le cas dans la diversité de cultures, la gestion des sols et des mauvaises herbes, mais aussi, et surtout dans le contrôle des organismes néfastes à aux cultures, le tout dans le respect des lois et des standards internationaux.

Discutez par rapport à notre rédaction !

L'importance du bio

  1. 28 Oct. 2017Découvrez les bienfaits du lait bio pour votre famille362